Incontinence pendant le CrossFit? Ce n’est pas si rare!

incontinence pendant crossfit

Incontinence pendant le CrossFit – Pourquoi cette question?

Le CrossFit est une modalité qui ces dernières années monte en popularité de façon indéniable. Il s’agit d’un sport d’haute intensité, souvent intégrant des exercices d’haut impact. Il est bien connu que les athlètes féminines d’haute compétition sont plus à risque de souffrir d’incontinence urinaire. Toutefois, jusqu’à maintenant ce risque n’avait jamais était clairement établi chez les femmes pratiquant du CrossFit.

Par quel mécanisme peut le sport déclencher ou aggraver une incontinence urinaire?

Toute augmentation de la pression abdominale peut provoquer des fuites urinaires chez une femme avec une faiblesse du plancher pelvie ou une insuffisance sphincterienne. Lors de la pratique d’un exercice d’haut impact, avec un grand nombre de répétitions et réalisé  dans un régime d’haute intensité, ce risque augmente de façon exponentielle. Lors ce certains exercices, il y a des traumatismes très répétés du plancher pelvien, qui dans ce régime d’haute intensité déclenchent alors des fuites d’urines. Ces fuites peuvent aller de légères jusqu’à la perte complète des urines.

Mais finalement combien de femmes souffrent d’incontinence pendant le CrossFit?

Une étude récemment publiée dans un journal scientifique de renom, a évalué la présence d’incontinence urinaire chez les femmes fréquentant 4 différents centres de CrossFit et comme comparaison un centre d’aérobique. Chez les femme interrogées, 47,6% de celles qui pratiquaient du CrossFit présentaient une incontinence urinaire lors des exercices. Cela était plus fréquent chez les femmes qui avaient déjà accouché et encore plus fréquent chez celles qui avaient accouché par voie basse. Dans le groupe de femmes n’ayant jamais accouché, 30% de celles qui éffectuaient du CrossFit, se plaignaient d’incontinence urinaire pendant les exercices, contre aucune dans le groupe pratiquant de l’aérobique.

Alors, faut-il arrêter le sport?

Non! Pour le bien de votre santé, après évaluation par un médecin, la pratique de sport est recommandée mais il faut une certaine modération. Si vous soufrez d’incontinence pendant seulement certains exercices, vous pouvez essayer de les remplacer par d’autres. Afin de prévenir les fuites urinaires, il est aussi conseillé de renforcer le plancher pelvien, juste comme vous essayez de renforcer tous les autres muscles.

Si les pertes d’urine sont légères, vous pouvez temporairement, lorsque vous effectuez un effort exceptionnel, utiliser des protèges-slips, des tampons ou des pessaires vaginaux, dispositifs qui peuvent permettre d’éviter ou de diminuer considérablement les fuites.

Si l’incontinence urinaire est gênante ou importante, sachez qu’il existe de multiples solutions qui pourraient vous être proposées après une évaluation spécialisée.


Partagez ce post!

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email


Partagez ce post!

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Fermer le menu